Cameroun - Afrique abc@blogueurs.cm

From the blog

Les blogueurs camerounais explorent l’usine de production de Nestlé

21 producteurs de contenus web étaient en visite guidée dans l’usine du géant mondial de l’agro-alimentaire le 24 mai 2019 à Douala.

La qualité des bouillons culinaires Maggi alimente les débats à l’échelle internationale. Ils sont présentés par certaines associations de défense des droits des consommateurs comme des produits  »dangereux » ayant des effets secondaires.

Ces accusations sont rejetées en bloc par les responsables de Nestlé Cameroun, société productrice des bouillons culinaires Maggi. Pour avoir le coeur net, 21 membres actifs de l’Association des Blogueurs du Cameroun (ABC) se sont rendus à l’usine de Nestlé à Bonendalé (Douala 4e), question de toucher du doigts les réalités du terrain.

Le séjour débute vers 12h, par un mot de bienvenue de Katia Touré, directeur de l’usine. Suivra la présentation de la société. On retiendra qu’elle existe depuis 150 ans, créée par Henry Nestlé. La filiale camerounaise a ouvert ses portes il y’a environ 50 ans. Chacun de ses produits subit 425 contrôles depuis l’achat du matériel de production, jusqu’à leur mise sur le marché.

L’usine de Douala approvisionne une dizaine de pays de l’Afrique centrale. C’est près de 26 milliards d’investissement depuis 2005 et environ 27 mille tonnes de production chaque année.

Visite

Dans une ambiance aux odeurs d’arôme, après cette première étape, place à la visite. Les blogueurs vont enfiler la ténue de sécurité imposée à tous les visiteurs avant d’entrer dans les différents ateliers.

Nous visitons essentiellement la zone de production des bouillons culinaires Maggi. Chaque pas est une découverte. De la production, au conditionnement, en passant par les laboratoires d’analyse phytosanitaire, etc.

Tout est mis en place pour  »améliorer la qualité de vie et contribuer à un avenir plus sain », lance Rostand Banzeu, responsable de la communication de la structure. La finalité étant de mettre des produits sains à la disposition des consommateurs. Au fût et à mesure que nous évoluons dans la visite, on se rend compte que les premiers consommateurs de Nestlé sont ses employés, constitués de plusieurs nationalités. D’ailleurs le directeur de l’usine, Katia Touré est d’origine ivoirienne. Gaëtan Teje, le directeur de la catégorie culinaire de Nestlé Afrique centrale rassure que les bouillons culinaires Maggi, qui n’ont pas très bonne presse en ce moment, sont victimes de  »calomnie ». A l’en croire  »ils ne représentent aucun danger pour le consommateur ».

Gaëtan Teje, fait savoir que c’est une mauvaise hygiène alimentaire de certains consommateurs qui engendre les maladies et non leurs bouillons.

Dans le laboratoire, qui marquait la dernière étape de notre visite, les blogueurs ont découvert la composition du cube Maggi. En effet, il est constitué d’ingrédients familiers et communs notamment : le sel iodé (56%), l’amidon, le sucre, le glutamate de sodium, céleri, huile de palme raffinée, oignon, sirop de glucose, caramel, pyrophosphate de fer, eau, soja, poivre, piment.

Pendant leur séjour qui a duré plus de 4h d’horloge, les blogueurs sont restés en contact avec leurs followers grâce à la centaine de Tweets dans lesquels ils ont rapporté les grandes lignes du fonctionnement et les assurance du top management sur la qualité des produits de Nestlé Cameroun.

Didier Ndengue

2 commentaires

  1. Merci aux membres de l’ABC pour avoir accepté d’honorer l’invitation de Nestlé Cameroun. Nous espérons que la visite aura été enrichissante et surtout que vous avez désormais la bonne information au sujet de l’entreprise et des aliments fortifiés qu’elle met à la disposition des individus et des familles camerounaises, en vue de les aider à s’alimenter plus sainement. Au plaisir de futures rencontres enrichissantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *